Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOURCES:

http://www.bib-arch.org

http://www.biblos.com

http://www.jw.org

http://www.toutankharton.com

http://www.histoire-archeologie.comm

Recherche

Archives

3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 20:10

“Combien plus le Père qui est au ciel donnera-t-il de l’esprit saint à ceux qui le lui demandent!” — LUC 11:13.

 

 

EN AUTOMNE de l’an 32, alors qu’il prêchait la bonne nouvelle en Judée, Jésus parla à ses disciples de la générosité de Dieu. Après avoir utilisé quelques illustrations expressives, il fit cette promesse merveilleuse: “Si donc vous, bien que vous soyez méchants, vous savez donner à vos enfants des dons qui sont bons, combien plus le Père qui est au ciel donnera-t-il de l’esprit saint à ceux qui le lui demandent!” — Luc 11:13.

 

 

Quelles paroles réconfortantes! Nous qui devons faire preuve d’endurance dans la confusion des derniers jours du présent monde, faire front à l’inimitié de Satan et de ses démons, et lutter contre nos inclinations mauvaises, ne sommes-nous pas réconfortés de savoir que Dieu désire nous fortifier par son esprit? En effet, il est impossible d’endurer fidèlement les épreuves sans ce soutien. Avez-vous déjà constaté personnellement la puissance de cet esprit, qui est la force agissante de Dieu? Discernez-vous toute l’aide que cette force peut vous apporter? En tirez-vous pleinement profit?

 

La puissance de l’esprit saint

 

 

Considérons tout d’abord la puissance de l’esprit saint. Reportons-nous en 1954. Cette année-là, on a fait exploser une bombe à hydrogène sur l’atoll de Bikini, dans le Pacifique Sud. L’instant d’après, cette belle île se trouvait enveloppée dans une gigantesque boule de feu et secouée par l’explosion d’une puissance équivalant à la détonation de 15 millions de tonnes de TNT. D’où provenait toute cette puissance destructrice? Elle résultait de la transformation en énergie d’une petite partie de l’uranium et de l’hydrogène qui constituaient le cœur de la bombe. Mais imaginons que les scientifiques puissent faire l’inverse de ce qu’ils ont réalisé à Bikini. Supposons qu’ils soient capables de capter toute cette énergie ardente et de la transformer en quelques kilos d’uranium et d’hydrogène. Quel exploit ce serait! Eh bien, c’est une chose semblable, mais sur une bien plus grande échelle, que Dieu fit quand “au commencement [il] créa les cieux et la terre”. — Genèse 1:1.

 

 

Dieu détient d’immenses réserves d’énergie vive (Ésaïe 40:26). Lors de la création, il a dû maîtriser une partie de cette énergie pour former toute la matière qui constitue l’univers. Qu’a-t-il employé dans le cadre de cette activité créatrice? L’esprit saint. Nous lisons: “Par la parole de Dieu les cieux eux-mêmes ont été faits, et par l’esprit de sa bouche toute leur armée.” (Psaume 33:6). Et on lit dans la Genèse , qui relate la création: “La force active [l’esprit saint] de Dieu se mouvait au-dessus de la surface des eaux.” (Genèse 1:2). Quelle force incomparable que l’esprit saint!

 

Des actions miraculeuses

 

 

Aujourd’hui encore, l’esprit saint agit dans de très nobles desseins. Il guide et dirige l’organisation céleste de Dieu (Ézéchiel 1:20, 21). Tout comme l’énergie libérée par la bombe à hydrogène, il peut servir à détruire, pour exécuter le jugement prononcé contre les ennemis de Dieu. Cependant, il a aussi agi d’autres manières qui ont de quoi nous émerveiller. — Ésaïe 11:15; 30:27, 28; 40:7, 8; 2 Thessaloniciens 2:8.

 

 

Par exemple, vers 1513 avant notre ère, Dieu envoya Moïse vers le pharaon d’Égypte pour réclamer la libération des enfants d’Israël. Pendant les 40 années précédentes, Moïse avait été berger au pays de Madian; pourquoi donc Pharaon écouterait-il un berger? Parce que Moïse venait à lui au nom du seul vrai Dieu, Dieu. Pour prouver qu’il en était bien ainsi, Dieu lui donna le pouvoir d’accomplir des miracles. Ceux-ci étaient si impressionnants que même les prêtres égyptiens furent obligés d’admettre: “C’est le doigt de Dieu!” (Exode 8:19). Dieu fit s’abattre dix plaies sur l’Égypte, et la dernière obligea Pharaon à laisser le peuple de Dieu quitter le pays. Quand ce monarque les poursuivit obstinément avec son armée, les Israélites s’échappèrent par un passage miraculeusement ouvert à travers la mer Rouge. L’armée égyptienne, qui s’y engagea derrière eux, périt noyée. — Ésaïe 63:11-14; Aggée 2:4, 5.

 

 

Ainsi, au moyen de son esprit, Dieu fit de puissantes œuvres miraculeuses en faveur des Israélites du temps de Moïse, et à d’autres époques aussi. Dans quels buts ces miracles furent-ils opérés? Ils contribuèrent à la réalisation des desseins de Dieu, firent connaître son nom et démontrèrent sa puissance. Parfois aussi, comme dans le cas de Moïse, ils prouvèrent de façon irréfutable qu’un homme avait l’appui de Dieu (Exode 4:1-9; 9:14-16). Cependant, au cours de l’Histoire, l’esprit saint n’opéra que rarement des miracles. La plupart des humains qui vécurent aux temps bibliques n’en virent probablement jamais, et de nos jours il ne s’en produit plus. Néanmoins, lorsque nous luttons contre des difficultés qui peuvent sembler insurmontables, n’est-il pas réconfortant de savoir que si nous le demandons à Dieu avec foi, il nous donnera le même esprit qui soutint Moïse devant Pharaon et qui ouvrit aux Israélites un passage à travers la mer Rouge? — Matthieu 17:20.

 

 

Il faut compter sur l’esprit saint

 

L’esprit de Dieu se mit à agir sur Samson; il lui donna une force surhumaine pour lui permettre de délivrer Israël des Philistins (Juges 14:5-7, 9; 15:14-16; 16:28-30). Plus tard encore, Salomon reçut une sagesse particulière en qualité de roi du peuple élu de Dieu (2 Chroniques 1:12, 13). Sous son règne, Israël prospéra comme jamais auparavant, et les bonnes conditions qu’il connut devinrent une image des bénédictions que le peuple de Dieu recevra sous le Règne millénaire de Jésus Christ, le Grand Salomon. — 1 Rois 4:20, 25, 29-34; Ésaïe 2:3, 4; 11:1, 2; Matthieu 12:42.

 

 

Quel bonheur que Dieu mette ce même esprit à notre disposition de nos jours! Si nous avons le sentiment de ne pas être à la hauteur pour accomplir une certaine tâche ou pour prêcher, nous pouvons demander à Dieu de nous donner le même esprit que celui qu’il donna à Bézalel. Quand nous sommes malades ou persécutés, le même esprit qui fournit à Samson une force extraordinaire nous fortifiera — mais pas miraculeusement, bien sûr. Et lorsque nous rencontrons des difficultés ou que nous devons prendre de graves décisions, nous pouvons demander à Dieu, qui donna à Salomon une sagesse extraordinaire, de nous aider à agir sagement. Alors, comme Paul, nous pourrons dire: “J’ai de la force pour tout grâce à celui qui me donne de la puissance.” (Philippiens 4:13). De plus, la promesse suivante de Jacques se réalisera en notre faveur: “Si donc l’un de vous manque de sagesse, qu’il continue à la demander à Dieu, car il donne à tous avec générosité et sans faire de reproches; et elle lui sera donnée.” — Jacques 1:5.

 

 

L’esprit de Dieu au Ier siècle

 

Comme nous l’avons vu, les serviteurs de Dieu des temps préchrétiens étaient bien conscients de la puissance de l’esprit de Dieu. Ils comptaient sur cet esprit pour les aider à remplir leurs lourdes obligations et pour faire la volonté de Dieu. Ils savaient aussi que la Loi et les autres écrits sacrés avaient été inspirés, rédigés sous l’influence de l’esprit de Dieu, et constituaient donc la ‘Parole de Dieu’. (Psaume 119:105.)

 

 

Comment bénéficier de l’esprit saint de Dieu

 

Cet esprit est une force prodigieuse. Mais comment les chrétiens peuvent-ils en bénéficier? Tout d’abord, Jésus a dit qu’il nous faut le demander; pourquoi donc ne pas le faire? Prions Dieu de nous accorder ce don magnifique non seulement quand nous sommes soumis à des épreuves, mais en toute circonstance. De plus, lisons la Bible afin que l’esprit saint puisse nous parler (voir Hébreux 3:7). Méditons sur ce que nous lisons et mettons-le en pratique, pour que l’esprit saint puisse influencer notre vie (Psaume 1:1-3). Par ailleurs, fréquentons — à titre individuel, dans les congrégations et églises — d’autres personnes qui s’appuient sur l’esprit de Dieu. L’esprit saint fortifie beaucoup ceux qui bénissent leur Dieu “dans les foules rassemblées”.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick - dans Pensées Bibliques
commenter cet article

commentaires