Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOURCES:

http://www.bib-arch.org

http://www.biblos.com

http://www.jw.org

http://www.toutankharton.com

http://www.histoire-archeologie.comm

Recherche

Archives

4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 23:06

Au milieu d’une argumentation sur la résurrection céleste, l’apôtre Paul a rédigé un passage pour le moins étonnant. La Bible d’Osty le rend ainsi : “ Autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si vraiment les morts ne sont pas relevés, pourquoi se fait-on baptiser pour eux ? ” — 1 Corinthiens 15:29.

 

 

Paul recommandait-il de baptiser les vivants à la place des morts qui n’avaient pas reçu le baptême ? On pourrait le penser à en juger d’après cette traduction de la Bible et d’autres. Cependant, un examen attentif tant des Écritures que du grec original utilisé par Paul suggère une autre conclusion. Paul voulait dire que les chrétiens oints sont baptisés, ou immergés, dans un mode de vie qui doit les mener, comme le Christ, à mourir fidèles, puis à être ressuscités pour une vie spirituelle.

 

 

Les Écritures confirment cette explication. Paul a écrit aux Romains : “ Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? ” (Romains 6:3). Aux Philippiens, Paul a dit de lui-même qu’il ‘ participait aux souffrances du Christ, se soumettant à une mort semblable à la sienne, pour voir s’il pouvait de quelque manière parvenir à cette résurrection d’entre les morts qui aurait lieu de bonne heure ’. (Philippiens 3:10, 11.) L’apôtre indiquait ici que la voie suivie par un disciple oint du Christ implique de demeurer intègre dans l’épreuve, d’affronter quotidiennement la mort et finalement de mourir fidèle, avant d’être ressuscité au ciel.

 

 

Il est à noter que ces versets et d’autres où la relation entre la mort et des baptisés est explicite font référence à un baptême de personnes vivantes et non de personnes mortes. Paul a également dit à d’autres chrétiens oints : “ Vous avez été enterrés avec lui dans son baptême, et par votre relation avec lui vous avez aussi été relevés ensemble grâce à votre foi en l’opération de Dieu, qui l’a relevé d’entre les morts. ” — Colossiens 2:12.

 

 

La préposition grecque hupér, que plusieurs versions de la Bible traduisent par le terme “ pour ” en 1 Corinthiens 15:29, signifie également “ dans le but de ”. C’est donc avec raison que certaines traductions en harmonie avec d’autres textes bibliques, rendent ce verset ainsi : “ Que feront-ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour être des morts ? Si les morts ne doivent nullement être relevés, pourquoi aussi sont-ils en train d’être baptisés pour être des morts ? ”

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CASTEIGTS 18/08/2016 11:59

On se fait baptiser parce qu’on vient de naître de nouveau. C'est l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu. Une identification à une mort acceptée de soi-même pour revêtir Christ et vivre une vie changée transformée qui plait à Dieu. Pas la peine d'aller au delà de ce qui est écrit.
Pratiquons déjà ce qui est simple et droit;la volonté de Dieu c'est que nous pratiquions SA PAROLE sans détour comme dans les Actes des Apôtres. Merci Paul C

Xavier 27/04/2016 10:50

Bonjour,

Je suis membre de l'église de Jesus christ des saints des derniers jours. On nous appele parfois les mormons. J'aimerai partager avec vous la position de notre église au sujet de cette écriture que je sait etre vrai.

Jésus a enseigner que nul ne peux rentrer dans le royaume de dieu si il ne n'ai d'eau et d'esprit.
En gros que personne ne peux etre sauvé si il n'a recu le bapteme. (jean 3:5)Or beaucoup de nos ancetres n'ont pas était baptiser parce qu'il n'avait pas cette connaissance. Est ce qu'ils seront damné pour ca ? Cela serait injsute.

Or dieu est juste. C'est pour cela qu'il est parti precher l'evangile aux esprit en prison pendant qu'il etait mort ( 1 pierre 3:19)
Qu'a t'il precher ? Son évangile, le meme qu'il a precher de son vivant: le foi, le repentir , le bapteme et le don du saint esprit. ( 1 pierre 4:6) Or ces esprit qui sont mort ne peuvent pas se faire baptiser car ils n'ont plus de corps.

Dieu a donc prevu le bapteme par procuration ou bapteme pour les morts. Cela consiste a se faire baptiser pour les personnes decedé. Cela ne veux pas dire qu'ils sont forcé d'accepter le bapteme et qu'on les oblige. Mais on leur ouvre la porte et ils peuvent decider de l'accepter ou de le refuser. Mais pour les personnes qui ont accepter l'evangile dans le monde des esprits cette ordonnance par procuration est tres importante pour leur permettre de continuer a progresser.

Voila pourquoi nous croyons que paul a parler du bapteme pour les morts. C'est une preuve d'amour qui montre que dieu aime tous ses enfants et qu'ils ont tous une chance.

Aujourd'hui nous continuons a nous faire baptiser pour les morts dans les temples. =)

Yannick 12/02/2017 03:02

Le texte de 1 Corinthiens 15:29 (baptême “ pour être des morts ”) est rendu de diverses manières par les traducteurs. On a proposé de nombreuses interprétations de ce verset. La plus répandue veut que Paul parle d’une coutume qui consistait à baptiser dans l’eau par procuration, c’est-à-dire à baptiser des vivants à la place de personnes décédées, pour le bien de ces dernières. Rien ne prouve qu’une telle pratique avait cours du temps de Paul, et elle n’aurait pas été conforme aux versets qui stipulent clairement que c’étaient les “ disciples ” qui se faisaient baptiser, ceux qui eux-mêmes ‘ accueillaient la parole de tout leur cœur ’, ceux qui ‘ croyaient ’ personnellement. — Mt 28:19 ; Ac 2:41 ; 8:12.

Quand une expression peut grammaticalement se traduire de plusieurs façons, la bonne traduction est celle qui s’accorde avec le contexte.

Dans le contexte, 1 Corinthiens 15:3, 4 indique que l’objet de la discussion est la croyance en la mort et la résurrection de Jésus Christ. Les versets suivants présentent des preuves du bien-fondé de cette croyance (v. 15:5-11) ; ils abordent ensuite les graves implications du rejet de la croyance en la résurrection (v. 15:12-19), spécifient que la résurrection de Christ donne l’assurance que d’autres seront relevés d’entre les morts (v. 15:20-23), puis expliquent en quoi tout cela concourt à unir toute la création intelligente à Dieu (v. 15:24-28). À l’évidence, le verset 15:29 fait partie intégrante de cet exposé. Mais de la résurrection de qui est-il question au verset 15:29 ? De la résurrection de ceux dont le baptême est mentionné ici ? Ou de celle de quelqu’un qui est mort avant que ce baptême n’ait lieu ? Qu’indiquent les versets suivants ? Les versets 15:30 à 34 montrent clairement qu’il est question ici des perspectives d’avenir des chrétiens en vie ; et, selon les versets 15:35 à 58, il s’agissait des chrétiens fidèles qui avaient l’espérance de la vie céleste.

La préposition grecque hupér, que plusieurs versions de la Bible traduisent par le terme “ pour ” en 1 Corinthiens 15:29, signifie également “ dans le but de ”. C'est pourquoi certaines traductions traduisent 1 Corinthiens 15:29 par : “ Que feront-ils, ceux qui sont en train d’être baptisés pour être des morts ? Si les morts ne doivent nullement être relevés, pourquoi aussi sont-ils en train d’être baptisés pour être des morts ? ”

Il est à noter que ces versets et d’autres où la relation entre la mort et des baptisés est explicite font référence à un baptême de personnes vivantes et non de personnes mortes. Paul a également dit à d’autres chrétiens oints : “ Vous avez été enterrés avec lui dans son baptême, et par votre relation avec lui vous avez aussi été relevés ensemble grâce à votre foi en l’opération de Dieu, qui l’a relevé d’entre les morts. ” Colossiens 2:12.

Cela s’harmonise avec Romains 6:3, qui dit : “ Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés dans Christ Jésus, nous avons été baptisés dans sa mort ? ” Ce verset ne laisse aucun doute : il n’est pas question d’un baptême auquel un chrétien se soumet en faveur de quelqu’un qui est déjà mort, mais plutôt de quelque chose qui a une incidence sur son propre avenir.

Cordialement,