Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOURCES:

http://www.bib-arch.org

http://www.biblos.com

http://www.jw.org

http://www.toutankharton.com

http://www.histoire-archeologie.comm

Recherche

Archives

14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 13:46

POINTS PRINCIPAUX DES LETTRES DE PAUL – EPHESIENS à  TITE 

 

ÉPHÉSIENS POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Lettre attirant l’attention sur une administration qui apporte la paix et l’unité avec Dieu grâce à Jésus Christ.

 

 

C’est pendant son emprisonnement à Rome que Paul écrivit cette lettre destinée à la congrégation d’Éphèse, ville portuaire située sur la côte occidentale de l’Asie Mineure.

 

 

 

 

Dieu se propose d’apporter la paix et l’unité par le moyen de Jésus Christ.

 

 

Manifestant une grande faveur imméritée, Dieu a destiné d’avance un certain nombre d’humains à devenir, par adoption, ses fils grâce à Jésus Christ (1:1-7).

 

 

Dieu a prévu une administration (une façon de gérer les affaires de sa maisonnée) grâce à laquelle il unira avec lui par le moyen du Christ ceux qui seront choisis pour être dans les cieux et ceux qui vivront sur la terre (1:8-14).

 

 

Paul prie pour que les Éphésiens comprennent et apprécient vraiment la merveilleuse disposition que Dieu a prise en leur faveur par le moyen du Christ (1:15-23 ; 3:14-21).

 

 

Ceux qui ont reçu des fonctions élevées en relation avec le Christ étaient autrefois morts dans le péché ; leur salut est un don de Dieu, et non une rétribution pour leurs œuvres (2:1-10).

 

 

Grâce au Christ, la Loi a été abolie et le fondement a été posé pour que Juifs et Gentils deviennent un seul corps, membres de la maisonnée de Dieu, un temple où Dieu habite par l’esprit (2:11–3:7).

 

 

La façon dont Dieu agit envers la congrégation révèle, même à ceux qui sont dans les lieux célestes, la diversité de sa sagesse (3:8-13).

 

 

Facteurs d’unité fournis par Dieu : un seul corps spirituel qui constitue la congrégation, un seul esprit saint, une seule espérance, un seul Seigneur Jésus Christ, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père (4:1-6).

 

 

Les dons en hommes faits par le Christ aident tous les chrétiens à parvenir à l’unité dans la foi ; sous sa direction, tout le corps fonctionne harmonieusement parce que tous disent la vérité et font preuve d’amour (4:7-16).

 

 

Il faut revêtir la personnalité nouvelle, en harmonie avec l’enseignement et l’exemple du Christ.

 

 

Il faut suivre l’exemple de Christ, et non des nations ; pour y parvenir, il faut une personnalité nouvelle (4:17-32).

 

 

Imiter Dieu ; manifester le même genre d’amour que le Christ (5:1, 2).

 

 

Rejeter les paroles et les mœurs immorales ; marcher comme des enfants de lumière (5:3-14).

 

 

Racheter le temps ; l’utiliser pour louer Jéhovah (5:15-20).

 

 

Avec un profond respect pour le Christ, il faut être soumis comme il convient à son mari, à ses parents, à ses maîtres ; manifester une considération empreinte d’amour envers ceux sur lesquels on a autorité (5:21–6:9).

 

 

Il faut revêtir l’armure spirituelle complète afin de tenir ferme contre les ruses du Diable.

 

 

Il faut lutter contre les forces spirituelles méchantes ; grâce à l’aide divine, on peut résister à ces briseurs de paix et d’unité (6:10-13).

 

 

L’armure spirituelle de Dieu fournit une protection totale ; on doit en faire bon usage et prier avec ferveur, en mentionnant tous les saints dans ses supplications (6:14-24).

 

 

 

 

PHILIPPIENS — POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Lettre qui reflète l’amour particulier qui liait Paul aux chrétiens de Philippes.

 

 

Écrite par Paul vers 60-61 de n. è. alors qu’il était en prison à Rome.

 

 

L’amour de Paul envers les frères et sa reconnaissance pour leur générosité.

 

 

Paul remercie Dieu de ce que les Philippiens contribuent à faire progresser la bonne nouvelle. Mû par une profonde affection pour eux, il demande dans ses prières que leur amour grandisse et qu’ils vérifient les choses les plus importantes (1:3-11).

 

 

Paul se préoccupe du bien-être des Philippiens ; il espère leur envoyer Timothée, qu’il recommande vivement ; il a la certitude que bientôt il viendra aussi les voir en personne (2:19-24).

 

 

Pour rassurer les Philippiens au sujet d’Épaphrodite, dont ils ont appris la grave maladie, Paul leur envoie ce serviteur fidèle qu’ils avaient délégué à son service (2:25-30).

 

 

Quoiqu’il se suffise à lui-même en toute situation grâce à la force qui lui est donnée d’en haut, Paul félicite chaleureusement les Philippiens pour leur générosité (4:10-19).

 

 

Les effets de l’emprisonnement de Paul.

 

 

L’emprisonnement de Paul a favorisé les progrès de la bonne nouvelle ; sa situation est bien connue parmi la Garde prétorienne, et la plupart des frères se montrent plus courageux à dire sans crainte la parole de Dieu (1:12-14).

 

 

Certains prêchent pour un bon motif, d’autres pour un mauvais — d’une manière comme de l’autre, Christ est annoncé ; que Paul vive ou meure, il magnifiera Christ ; mais il a le sentiment qu’il vivra afin de servir les Philippiens (1:15-26).

 

 

Conseils constructifs sur l’état d’esprit et la conduite.

 

 

Conduisez-vous d’une manière digne de la bonne nouvelle, sans vous laisser effrayer par les ennemis ; les adversaires seront détruits, alors que les croyants obtiendront le salut (1:27-30).

 

 

Ayez la même attitude mentale que Christ en étant humbles et en ne recherchant pas votre intérêt (2:1-11).

 

 

En enfants irréprochables, brillez comme des foyers de lumière au milieu d’une génération pervertie, “ tenant fermement la parole de vie ”. (2:12-16.)

 

 

Méfiez-vous de ceux qui prônent la circoncision ; le chrétien place sa confiance en Christ, pas dans la circoncision de la chair (3:1-3).

 

 

En ce qui concerne les références dans la chair, Paul est très bien placé ; pourtant, il considère tout cela comme des déchets à cause de “ la valeur éminente de la connaissance de Christ ” ; il poursuit sa course vers le prix et presse les autres de faire de même (3:4-21).

 

 

Continuez de vous réjouir dans le Seigneur ; ayez une nature raisonnable et confiez vos inquiétudes à Dieu dans la prière ; emplissez votre esprit de pensées saines (4:4-9).

 

 

              

 

 

COLOSSIENS POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Lettre qui met l’accent sur la reconnaissance pour la position que Dieu a donnée au Christ et qui est le moyen de s’opposer aux opinions et aux pratiques erronées.

 

 

Écrite par Paul vers la fin de son premier emprisonnement à Rome.

 

 

Reconnaissance pour la position du Christ (1:1–2:12)

 

 

Éloge de leur foi concernant Christ et de leur amour pour tous les saints dont ils partagent l’espérance céleste.

 

 

Position prééminente donnée au Christ : il est l’image de Dieu, le premier-né de toute création, celui par l’intermédiaire de qui toutes les autres choses ont été créées, la tête de la congrégation, le premier-né d’entre les morts.

 

 

La réconciliation avec Dieu est faite par l’intermédiaire de Christ.

 

 

En Christ sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance véritables.

 

 

Continuez à marcher en union avec lui ; ne laissez personne vous entraîner comme sa proie au moyen de la philosophie humaine.

 

 

Par l’intermédiaire de Christ, Dieu a fait disparaître la Loi mosaïque (2:13-23).

 

 

Dieu a figurément cloué l’alliance de la Loi au poteau de supplice sur lequel Christ est mort.

 

 

Les exigences de la Loi étaient une ombre ; la réalité relève du Christ.

 

 

Que personne ne vous enlève le prix en vous amenant à suivre les commandements et les enseignements des hommes au lieu de rester attachés au Christ, la tête.

 

 

Revêtez la personnalité nouvelle, soumettez-vous à l’autorité du Christ (3:1-17).

 

 

Pensez toujours aux choses d’en haut, non à celles qui sont sur la terre.

 

 

Faites mourir les désirs impurs de la chair ; rejetez les façons d’agir et les paroles mauvaises.

 

 

Revêtez-vous de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience et d’amour.

 

 

Que la paix du Christ dirige vos cœurs.

 

 

Faites tout au nom du Seigneur Jésus, remerciant Dieu par lui.

 

 

Les relations avec autrui doivent être influencées par la reconnaissance pour Dieu et pour le Christ (3:18–4:18).

 

 

Les femmes, les maris, les enfants, les esclaves et les maîtres doivent assumer leurs responsabilités non pas pour plaire aux hommes, mais avec crainte de Jéhovah, en reconnaissant que le Christ dans le ciel est notre Maître.

 

 

Persévérez dans la prière ; marchez avec sagesse.

 

 

Salutations personnelles adressées à d’autres serviteurs du Seigneur.

 

 

 

 

UN THESSALONICIENS POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Encouragements et conseils adressés à une congrégation relativement récente.

 

 

Lettre écrite par Paul vers 50 de n. è., quelques mois après qu’il eut quitté Thessalonique à cause de la violence de la foule.

 

 

Félicitations à la congrégation (1:1-10).

 

 

Paul félicite chaleureusement les Thessaloniciens pour leur œuvre de fidélité et leur endurance.

 

 

Les Thessaloniciens sont devenus un exemple pour les autres croyants en acceptant la parole au milieu de la tribulation et avec la joie que produit l’esprit de Dieu.

 

 

Partout on raconte comment ils ont abandonné l’idolâtrie et se sont mis à travailler comme des esclaves pour le Dieu vivant et à attendre Jésus.

 

 

L’exemple de Paul lorsqu’il était chez eux (2:1-12).

 

 

Après avoir été traité avec insolence à Philippes, Paul avait puisé de la force en Dieu et avait prêché avec hardiesse aux Thessaloniciens.

 

 

Il n’y avait de la part de Paul ni flatterie, ni convoitise, ni désir de gloire.

 

 

Il évita de devenir un fardeau pour les frères, mais les traita au contraire avec douceur, comme l’aurait fait une mère qui nourrit ses enfants, et les exhorta comme un père affectueux.

 

 

Encouragement à demeurer ferme face à la persécution (2:13–3:13).

 

 

Après avoir accepté comme la parole de Dieu le message qui leur était prêché, les frères de Thessalonique ont été persécutés par leurs compatriotes ; les mêmes choses sont arrivées en Judée, où les chrétiens subissent des souffrances de la part des Juifs.

 

 

Paul a grandement désiré voir les Thessaloniciens ; ne supportant plus d’être sans nouvelles d’eux, il a envoyé Timothée, lequel vient tout juste de revenir porteur de bonnes nouvelles concernant leur condition spirituelle.

 

 

Paul prie pour qu’ils continuent de croître.

 

 

Recommandations concernant l’état d’esprit et la conduite (4:1–5:28).

 

 

Marchez plus pleinement d’une manière qui plaise à Dieu ; abstenez-vous de la fornication.

 

 

Aimez les frères plus fort encore ; travaillez de vos mains pour que même les gens du dehors voient que vous marchez avec décence.

 

 

Consolez-vous les uns les autres dans l’espérance que, lors de la présence de Christ, les croyants engendrés de l’esprit qui sont morts seront relevés d’abord et réunis à Christ ; ensuite, ceux qui sont toujours en vie rejoindront Christ et les ressuscités.

 

 

Le jour de Jéhovah vient comme un voleur — quand ils diront : “ Paix et sécurité ! ” une destruction subite surviendra ; pour cette raison, demeurez spirituellement éveillés, protégés en ayant pour cuirasse la foi et l’amour et pour casque l’espérance du salut.

 

 

Ayez de grands égards pour ceux qui président dans la congrégation ; soyez en paix, poursuivez ce qui est bon, réjouissez-vous toujours, rendez grâces, vérifiez toutes choses, tenez ferme ce qui est excellent et abstenez-vous de la méchanceté.

 

 

 

 

DEUX THESSALONICIENS POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Lettre visant à corriger une mauvaise conception de la présence de Christ et à offrir des conseils sur la conduite à tenir avec les désordonnés.

 

 

Écrite par Paul peu après sa première lettre aux Thessaloniciens.

 

 

Le soulagement qui viendra lors de la révélation de Christ (1:1-12).

 

 

Les Thessaloniciens sont félicités pour leur endurance et leur foi alors qu’ils subissent les persécutions et la détresse.

 

 

Le soulagement viendra lors de la révélation de Christ ; alors, Jésus Christ, accompagné par des anges puissants, détruira ceux qui n’obéissent pas à la bonne nouvelle et sera glorifié au sujet de ses saints.

 

 

Paul prie pour que les Thessaloniciens soient jugés dignes, afin que le nom du Seigneur Jésus soit glorifié en eux.

 

 

L’homme d’illégalité doit être révélé avant la présence de Christ (2:1-17).

 

 

Les Thessaloniciens sont encouragés à ne pas se laisser troubler ou émouvoir par un quelconque message laissant entendre que le jour de Jéhovah est déjà sur eux.

 

 

L’apostasie doit arriver d’abord, et l’homme d’illégalité doit se révéler ; il s’élèvera au-dessus de tout objet de vénération et s’affichera comme étant lui-même un dieu.

 

 

Quand celui qui fait obstacle sera enlevé, le sans-loi se révélera, lui dont la présence est marquée par des signes mensongers et par toutes les tromperies de l’injustice pour tromper ceux qui périssent.

 

 

Jésus Christ le réduira à rien par la manifestation de sa présence.

 

 

Conduite à tenir avec les désordonnés (3:1-18).

 

 

Éloignez-vous des désordonnés, ceux qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas, ceux qui ne tiennent pas compte de cet ordre : “ Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. ”

 

 

Notez-les comme étant des gens avec lesquels il ne faut pas fraterniser, mais avertissez-les comme des frères afin qu’ils puissent revenir de leurs voies.

 

 

 

 

LETTRES DE PAUL A THIMOTHEE

 

 

En l’espace de quelques années, l’enseignement de fausses doctrines était devenu un problème si grave que Paul encouragea Timothée à rester à Éphèse pour qu’il “ [ordonne] à certains de ne pas enseigner une autre doctrine et de ne pas non plus faire attention à des fables et à des généalogies ”. (1Tm 1:3, 4.) Timothée devait donc mener une guerre spirituelle au sein de la congrégation chrétienne pour protéger la pureté de celle-ci et pour aider ses membres à rester dans la foi (1:18, 19). En mettant en pratique les conseils contenus dans la lettre de l’apôtre, Timothée aiderait les membres de la congrégation à se préserver de l’apostasie.

 

 

Pour prospérer, la congrégation ne devait pas négliger la prière. Il convenait de prier au sujet des rois et des hommes haut placés au gouvernement, afin que les chrétiens puissent mener une vie calme et paisible, et sans entraves. Paul écrivit aussi au sujet de ceux qui priaient au nom de la congrégation : “ Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, levant des mains fidèles, en dehors de la colère et des débats. ” Cela signifiait s’approcher de Dieu avec pureté, sans animosité ni colère envers les autres. — 1Tm 2:1-8.

 

 

En outre, Timothée devait veiller à ceci : que les femmes restent à la place que Dieu leur a assignée (1Tm 2:9-15), que seuls des hommes ayant les qualités requises soient surveillants et assistants ministériels, car ils constitueraient un puissant rempart contre l’apostasie (3:1-13 ; 5:22), que les veuves qui en étaient dignes reçoivent l’aide de la congrégation (5:3-16), qu’on manifeste aux anciens qui président d’une belle manière une estime méritée (5:17-19), que les esclaves se conduisent bien envers leurs propriétaires (6:1, 2), que tous se contentent de ce qu’ils ont au lieu de chercher à s’enrichir (6:6-10) et que les riches ne mettent pas leur espérance dans des possessions matérielles, mais plutôt qu’ils soient riches en belles œuvres et qu’ils se montrent généreux (6:17-19). Timothée lui-même devait être “ un exemple pour les fidèles, en parole, en conduite, en amour, en foi, en pureté ”, et s’efforcer de continuer à progresser. — 4:12, 15, 16 ; 6:11-14.

 

 

 

 

UN TIMOTHÉE POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Conseils à un ancien au sujet de ses responsabilités.

 

 

Lettre écrite par l’apôtre Paul de toute évidence quelque temps après avoir été libéré de son premier emprisonnement à Rome.

 

 

Conseils à Timothée pour son bien-être spirituel.

 

 

Fais la guerre spirituelle, conservant foi et bonne conscience (1:18, 19).

 

 

Soucie-toi de l’attachement à Dieu et non de l’exercice corporel ; que personne ne méprise ta jeunesse, mais sois plutôt exemplaire et progresse (4:7b-16).

 

 

Ne nomme personne hâtivement à une fonction, pour éviter de participer aux péchés des autres (5:22).

 

 

Mises en garde contre des influences corruptrices dans la congrégation.

 

 

Ordonne à certains de ne pas enseigner d’autres doctrines, et de ne pas non plus faire attention à des fables et à des généalogies (1:3, 4).

 

 

Certains se sont écartés de l’amour et de la foi sans hypocrisie ; ils veulent être des enseignants de la loi, mais n’en comprennent pas le but (1:5-11).

 

 

Dans les périodes à venir il y aura un abandon de la foi (4:1-5).

 

 

Combats les mauvaises influences ; nourris-toi des paroles de la foi ; rejette les fables (4:6, 7a).

 

 

Les faux enseignements engendrent envie, querelle, injures, soupçons, altercations violentes et usage de ce qui vient de Dieu pour un gain égoïste (6:3-5).

 

 

Fuis les mauvais fruits que produit l’amour de l’argent ; combats le beau combat de la foi et résiste aux fausses doctrines (6:11, 12, 20, 21).

 

 

Qualités requises pour ceux qui sont établis surveillants et assistants ministériels.

 

 

Un surveillant doit, entre autres, être irréprochable, mari d’une seule femme, sain d’esprit, ordonné, hospitalier, capable d’enseigner, maître de lui dans les domaines de la boisson et du caractère, raisonnable, non ami de l’argent ; être quelqu’un qui préside bien sa maisonnée ; ne pas être un nouveau converti et jouir d’une bonne réputation en dehors de la congrégation (3:1-7).

 

 

Les assistants ministériels doivent être des hommes dignes, non doubles dans leur langage, ne doivent pas être de grands buveurs, ni avides d’un gain malhonnête, doivent être d’abord mis à l’épreuve quant à leurs aptitudes, être exempts d’accusation et bien présider leur maisonnée (3:8-10, 12, 13).

 

 

Instructions relatives à divers besoins de la congrégation.

 

 

Il faut prier pour toutes sortes d’hommes, y compris les dirigeants, afin que les chrétiens puissent vivre paisiblement dans l’attachement à Dieu ; Dieu veut que toutes sortes d’hommes soient sauvés (2:1-4).

 

 

Il y a un seul Dieu et un seul médiateur, Jésus Christ ; aussi les hommes qui prient devraient-ils lever “ des mains fidèles, en dehors de la colère et des débats ”. (2:5-8.)

 

 

Les femmes devraient se vêtir avec modestie et de manière convenable, montrant qu’elles révèrent Dieu ; elles ne doivent pas enseigner dans la congrégation ni dominer sur l’homme (2:9-15).

 

 

Seules les veuves âgées de 60 ans et plus qui ont une bonne réputation et qui n’ont ni enfants ni petits-enfants devraient être inscrites sur la liste de ceux que la congrégation aidera sur le plan matériel (5:3-16).

 

 

Les anciens qui travaillent dur dans la parole et dans l’enseignement devraient être jugés dignes d’un “ double honneur ”. (5:17, 18.)

 

 

Il ne faut pas accepter d’accusation contre un ancien, à moins qu’il n’y ait deux ou trois témoins ; les personnes qui pratiquent le péché devraient être reprises sous les yeux de tous (5:19-21).

 

 

Les esclaves devraient être soumis à leurs propriétaires de manière exemplaire, surtout si leurs maîtres sont des croyants (6:1, 2).

 

 

Chacun devrait être content s’il a nourriture et vêtement ; l’amour de l’argent est une racine de choses mauvaises, et ceux qui sont bien décidés à être riches se font du tort sur le plan spirituel (6:6-10).

 

 

Les riches ne doivent pas être arrogants ni mettre leur confiance en leurs richesses ; ils devraient plutôt se montrer généreux, prêts à partager avec les indigents (6:17-19).

 

 

 

 

DEUX TIMOTHÉE POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Encouragements et conseils à Timothée pour l’aider à rester ferme durant les temps difficiles à venir.

 

 

Dernière lettre divinement inspirée écrite par Paul, à Rome, durant son deuxième emprisonnement.

 

 

Encouragement à continuer de progresser.

 

 

‘ Ranime comme un feu le don de Dieu ’ que tu as reçu ; n’aie pas honte du témoignage au sujet de Christ ou de Paul qui est prisonnier ; prends ta part pour ce qui est de souffrir pour la bonne nouvelle (1:6-8).

 

 

Garde le modèle des paroles salutaires (1:13, 14).

 

 

Comme un soldat, concentre-toi sur une seule chose ; comme un athlète aux jeux, lutte selon les règles ; sois comme le cultivateur qui travaille dur ; endure fidèlement (2:3-13).

 

 

Fais tout ton possible pour te présenter à Dieu comme un homme approuvé, qui expose correctement la parole de la vérité (2:15).

 

 

Fuis les désirs de la jeunesse, mais poursuis les qualités divines avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur (2:22).

 

 

Conseils à Timothée pour qu’il résiste aux faux enseignants.

 

 

Évite les disputes sur des mots et les paroles qui profanent ce qui est saint ; avec douceur, essaie de ramener ceux que le Diable a pris au piège (2:16-26).

 

 

Dans les derniers jours, il y aura des temps critiques, difficiles à supporter, à cause de la méchanceté des gens ; ils seront amis de l’argent et des plaisirs plutôt qu’amis de Dieu ; évite de telles personnes (3:1-7).

 

 

Ces hommes corrompus continueront à s’opposer à la vérité ; mais toi, attache-toi à ce que tu as accepté comme étant la vérité, car tu l’as apprise de personnes que tu connaissais bien et des Écritures inspirées (3:8-17).

 

 

Avec persévérance, prêche la parole, évangélise et accomplis pleinement ton ministère — même quand arrivera le temps où les hommes refuseront d’écouter la doctrine salutaire, mais préféreront se faire agréablement caresser les oreilles par les enseignants qu’ils auront eux-mêmes choisis (4:1-5).

 

 

La situation de Paul en prison.

 

 

Paul a été établi apôtre de Jésus Christ ; il en subit les conséquences, mais il n’a pas honte (1:11, 12).

 

 

Alors qu’il était dans les chaînes, il a presque totalement été abandonné de ceux du district d’Asie, sauf d’Onésiphore qui l’a cherché avec soin et l’a réconforté (1:15-18).

 

 

Sachant sa mort imminente, Paul attend avec confiance le jour où Jésus Christ lui donnera la couronne de justice, à lui ainsi qu’à tous ceux qui ont aimé la manifestation du Seigneur (4:6-8).

 

 

Dans sa première défense, personne n’a pris son parti ; néanmoins, Paul a été fortifié par le Seigneur Jésus Christ ; il est sûr que le Seigneur le sauvera pour son Royaume céleste (4:16-18).

 

 

 

 

TITE POINTS PRINCIPAUX

 

 

Objet :

 

 

Conseils à un ancien sur la façon de traiter les problèmes dans une affectation particulièrement difficile.

 

 

Lettre écrite par l’apôtre Paul, de toute évidence après son premier emprisonnement à Rome.

 

 

Nomination de surveillants et règlement de problèmes graves.

 

 

Tite est chargé de mettre de l’ordre dans les choses qui laissent à désirer et de nommer des surveillants dans plusieurs villes de Crète (1:5).

 

 

Un homme qui est nommé surveillant devrait être exempt d’accusation, exemplaire aussi bien personnellement que dans sa vie de famille, hospitalier, équilibré et maître de lui ; il doit exposer correctement la vérité quand il enseigne, afin d’être capable d’exhorter et de reprendre les contradicteurs (1:6-9).

 

 

Il faut réduire au silence les indisciplinés, surtout ceux qui sont attachés à la circoncision et qui bouleversent des maisonnées entières ; il faut les reprendre sévèrement pour que tous soient robustes dans la foi (1:10-16).

 

 

Il faut éviter les discussions sottes, les généalogies et les disputes au sujet de la Loi , et rejeter celui qui fonde une secte après deux avertissements (3:9-11).

 

 

Conseils salutaires à tous les chrétiens.

 

 

Les vieillards sont encouragés à être exemplaires : ils doivent être modérés, dignes, sains d’esprit, robustes dans la foi, l’amour et l’endurance (2:1, 2).

 

 

Les femmes âgées sont elles aussi invitées à être exemplaires ; elles devraient enseigner ce qui est bon, afin d’aider les jeunes femmes à acquérir le bon point de vue sur leurs responsabilités d’épouses et de mères, de manière à ne pas jeter l’opprobre sur la Parole de Dieu (2:3-5).

 

 

Les jeunes gens sont exhortés à être sains d’esprit (2:6-8).

 

 

Les esclaves devraient être soumis à leurs propriétaires d’une manière qui pare l’enseignement de Dieu (2:9, 10).

 

 

La faveur imméritée de Dieu devrait inciter les chrétiens à rejeter l’impiété et à vivre avec bon sens dans ce système de choses, tandis qu’ils attendent patiemment la manifestation glorieuse de Dieu et de Jésus Christ (2:11-15).

 

 

Il faut être soumis aux chefs, ne pas être belliqueux, mais être raisonnable et doux (3:1, 2).

 

 

Il fut un temps où Paul et ses compagnons chrétiens vécurent eux aussi dans la méchanceté ; mais grâce à la faveur imméritée de Dieu, ils ont été sauvés et connaissent à présent l’espérance certaine de la vie éternelle ; il faut toujours insister sur ces points pour encourager les croyants à penser aux belles œuvres (3:3-8).

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires